Quelle démarche pour la mise en conformité avec les normes internationales de durabilité ?

février 12, 2024

Dans un monde en proie à des défis environnementaux et sociétaux sans précédent, les entreprises sont appelées à jouer un rôle clé. Comment ? En intégrant les enjeux de durabilité dans leurs stratégies et leurs activités. Mais pour être efficace, cette intégration doit se faire dans le respect des normes internationales en vigueur. Quelle est donc la démarche à suivre pour se conformer à ces normes de durabilité ? C’est ce que nous allons vous montrer au fil de cet article.

Comprendre les normes de durabilité : entre norme ISO, IFRS, ISSB et ESG

Pour commencer, il est essentiel de bien comprendre les différentes normes internationales liées à la durabilité. Parmi les plus connues, on retrouve la norme ISO, l’IFRS, l’ISSB et les critères ESG.

La norme ISO 26000, par exemple, est une norme internationale qui donne des lignes directrices sur la responsabilité sociétale des organisations. Elle couvre une large gamme de domaines, allant de l’environnement à la gouvernance, en passant par les droits de l’homme et les conditions de travail.

De leur côté, les normes IFRS (International Financial Reporting Standards) sont des normes comptables internationales qui ont pour objectif d’harmoniser les méthodes de reporting financier des entreprises à l’échelle mondiale.

Quant à l’ISSB (International Sustainability Standards Board), il s’agit d’un organisme nouvellement créé qui vise à établir une norme mondiale unique pour le reporting de durabilité des entreprises.

Enfin, les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) sont de plus en plus utilisés par les investisseurs pour évaluer la performance de durabilité des entreprises.

Se faire accompagner par des experts

S’il est important de comprendre ces normes, il est tout aussi essentiel de se faire accompagner par des experts pour les mettre en œuvre. En effet, ces normes sont complexes et requièrent une expertise technique et une connaissance approfondie des enjeux de durabilité.

Pour cela, vous pouvez faire appel à des cabinets de conseil spécialisés dans le management de la durabilité, ou bien utiliser des outils comme Diane ou Fastrez qui vous aideront à collecter, analyser et présenter vos informations de manière conforme aux exigences des normes.

Mettre en place un système de management de la durabilité

Une fois que vous avez une bonne compréhension des normes et que vous êtes bien accompagné, l’étape suivante consiste à mettre en place un système de management de la durabilité. Ce système doit être à la fois robuste et flexible, capable de s’adapter aux évolutions des normes et des enjeux de durabilité.

Il doit également être intégré à votre stratégie d’entreprise, afin que la durabilité ne soit pas seulement un "ajout", mais un élément central de votre activité.

Réaliser un reporting de durabilité conforme aux normes

Enfin, une fois que votre système de management de la durabilité est en place, vous devez réaliser un reporting de durabilité conforme aux normes. Cela signifie que vous devez collecter des informations précises et vérifiables sur vos performances en matière de durabilité, et les présenter de manière transparente et cohérente.

Le reporting de durabilité est crucial pour communiquer sur vos efforts en matière de durabilité, mais aussi pour répondre aux attentes de vos parties prenantes (investisseurs, clients, employés…) et pour vous conformer aux exigences réglementaires.

En bref, la mise en conformité avec les normes internationales de durabilité est un processus complexe, qui nécessite une bonne compréhension des normes, une expertise technique, une démarche structurée et un reporting rigoureux. Mais c’est aussi une opportunité unique pour les entreprises de contribuer à un développement durable et de gagner la confiance de leurs parties prenantes.

Utiliser des outils spécifiques pour la mise en œuvre des normes

Après avoir bien compris les normes de durabilité et s’être fait accompagner par des experts en la matière, l’utilisation d’outils spécifiques devient une nécessité pour la mise en œuvre de ces normes. Ces outils, tels que Diane et Fastrez, sont des solutions logicielles qui vont vous aider à collecter les données nécessaires, à les analyser et à les présenter de manière conforme aux exigences des normes.

Diane, par exemple, est un outil qui permet de piloter la performance environnementale de votre entreprise. Il permet de calculer votre bilan carbone, de suivre vos consommations énergétiques et de mettre en place des plans d’actions pour réduire votre impact environnemental.

De son côté, Fastrez est un outil de reporting qui vous aide à produire des rapports de durabilité conformes aux normes IFRS, ISO et ISSB. Il offre une interface intuitive qui facilite la collecte et l’analyse des données, tout en garantissant leur exactitude et leur fiabilité.

Ces outils sont essentiels pour assurer la mise en œuvre efficace des normes de durabilité et pour faciliter le travail des équipes en charge de la transition vers le développement durable.

Evaluer les risques et opportunités liés à la mise en conformité avec les normes de durabilité

La mise en conformité avec les normes de durabilité ne se résume pas seulement à l’application de ces standards. Il est aussi crucial d’évaluer les risques et opportunités qui en découlent. En effet, la transition vers une activité plus durable peut avoir des répercussions sur l’ensemble de l’entreprise et son environnement.

Des risques peuvent se présenter, comme des coûts supplémentaires liés à l’adaptation des processus de production, ou une résistance au changement de la part des employés. Cependant, ces défis sont contrebalancés par une multitude d’opportunités. Parmi celles-ci, on retrouve l’amélioration de la réputation de l’entreprise, l’attraction d’investisseurs soucieux de l’environnement, ou encore l’ouverture de nouveaux marchés liés à la durabilité.

Il est donc important d’effectuer cette évaluation en parallèle de la mise en œuvre des normes pour pouvoir anticiper, atténuer les risques et saisir les opportunités qui se présentent.

En somme, la mise en conformité avec les normes internationales de durabilité est un véritable défi pour les entreprises, mais c’est aussi une formidable opportunité pour elles de participer activement au développement durable. Pour réussir cette transition, les entreprises doivent comprendre ces normes, se faire accompagner par des experts, utiliser des outils spécifiques comme Diane et Fastrez, et évaluer les risques et opportunités qui en découlent.

Ce processus, bien que complexe, est une étape incontournable pour les entreprises qui souhaitent pérenniser leurs activités et s’adapter aux enjeux du 21ème siècle. Alors, si vous n’avez pas encore commencé votre démarche de mise en conformité, n’hésitez plus, car le développement durable est une nécessité autant qu’une opportunité.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés